Ingénieur par apprentissage Insa - Itii

La formation d'ingénieur en partenariat (FIP) est accessible sous contrat d'apprentissage ou par la voie de la formation continue. Les ingénieurs sont diplômés de l'Institut national des sciences appliquées de Strasbourg, spécialités mécanique, génie climatique et énergétique, génie électrique, mécatronique-usine du futur en partenariat avec l'Itii d'Alsace. Le centre de formation d'apprentis de l'industrie (CFAI) Alsace en assure la gestion et la responsabilité administrative.

Génie électrique

Objectifs de formation

La formation FIP GE de l’INSA de Strasbourg, en parte­nariat avec l’ITII Alsace, vise à former des ingénieurs de terrain, polyvalents et directement opérationnels dans le domaine du génie électrique. La formation permet au jeune ingénieur de s’insérer aussi bien dans le milieu industriel que dans le milieu du bâtiment.

L’ingénieur diplômé en Génie Électrique par alternance (FIP GE) est un ingénieur généraliste en génie électrique. Il est capable de gérer les aspects techniques, organisationnels, économiques et humains de projets dans les grands domaines du génie électrique : électrotechnique, électronique, informatique industrielle, énergie (production, distribution, usages), commande et architecture système. Il est également capable d’interagir avec les experts d’autres champs disciplinaires.

Il a des connaissances et des compétences approfondies dans les champs scientifiques et techniques de sa spécialité. La formation permet également d’exploiter la créativité et la transdisciplinarité des étudiants, en particulier à travers des projets transversaux et des mises en situations transdisciplinaires tout au long de la formation.

 

Le profil de formation de la spécialité FIP GE s’articule autour des items suivants :

  • La conception et le dimensionnement de solutions techniques liées au domaine du génie électrique.
  • L’étude, le dimensionnement et le suivi technique, financier et managérial de projet liés aux réseaux industriels de distribution d’énergie et à la production d’énergie.
  • L’étude, la conception, le développement de systèmes complexes ou portant sur une problématique nouvelle, l’industrialisation de nouveaux produits dans le domaine du génie électrique.
  • Ingénieur chargé d’affaires.

 

Secteurs d’activités ciblés

Les principaux secteurs d’activités ciblés par la formation FIP GE sont les suivants :

  • industrie des transports (aéronautique, automobile, ferroviaire…) ;
  • industrie générale, biens de consommation ;
  • production, gestion et transformation de l’énergie ;
  • transport et distribution de l’énergie électrique ;
  • équipements électriques et de l’industrie ;
  • les centres de recherche et développement publics et privés.

 

Exemple d’emplois accessibles :

  • ingénieur R & D ;
  • ingénieur bureau d’études et conception ;
  • chef de projet ;
  • ingénieur méthodes et essais ;
  • ingénieur en amélioration des processus ;
  • ingénieur qualité ;
  • gestionnaire d’affaire et technico-commercial.

 

Organisation des études

Le cursus se déroule sur 3 ans et comprend une formation académique assurée pour l’essentiel par l’INSA de Strasbourg et une formation en entreprise.
Il s’appuie sur une pédagogie de l’alternance avec un rythme 15 jours en entreprise et 15 jours en école.

 

 

Formation académique

La formation académique commune aux apprentis et stagiaires de formation continue, est assurée par l’INSA de Strasbourg et comprend :

  • 1800 heures dont 1465 sur 32 semaines étalées sur une période de 2 ans par périodes bloquées de 2 semaines, et 335 heures en FIP GE5.
  • Un Projet de Fin d'Etude (PFE) de 600 heures développé dans le cadre des activités en entreprise

 

La formation académique FIP GE s’articule autour de trois pôles d’enseignement :

  • Sciences et techniques métier STM (Sciences pour l’ingénieur) ;
  • Compétences transversales CT (Sciences humaines, Sociales et Langues) ;
  • Sciences et techniques générales STG (Mathématiques, physique…).

 

Pour les apprentis, les enseignements sont complétés par une série de formations spécifiques ayant vocation à les préparer au mieux aux problématiques techniques, humaines, et économiques de l’entreprise.

Les principales thématiques abordées dans chaque partie sont les suivantes :

 

STG : La partie scientifique représente environ 25 % du volume de formation :  

  • mathématiques ;
  • physique appliquée ;
  • calculs numériques ;
  • calcul scientifique ;
  • modélisation…

 

STM : Les principaux domaines « métier » abordés sont :

  • l’électrotechnique ;
  • l’électronique de puissance ;
  • les réseaux électriques BT ;
  • les réseaux de distribution HT ;
  • la sécurité ;
  • la production et le transport de l’énergie ;
  • l’électronique analogique ;
  • l’électronique numérique ;
  • l’informatique et l’informatique industrielle ;
  • la sécurité informatique ;
  • l’automatique…

 

CT : La formation comprend également un grand nombre de modules transversaux :

  • maîtrise de langues étrangères ;
  • conduite de projet ;
  • droit du travail ;
  • management de projet ;
  • communication ;
  • gestion financière et comptable ;
  • gestion d’affaires ;
  • usages professionnels du numérique, …

 

 

Formation en entreprise

Les périodes en entreprise, d’environ 3000 heures, ont un objectif spécifique pour chaque année.

L’intégration et la connaissance de l’entreprise et de son environnement en FIP GE3.

La préparation de l’apprenant à conduire des projets techniques en FIP GE4. L’apprenant devra présenter un projet devant un jury composé d’enseignants et de tuteurs entreprises.

La concrétisation des connaissances acquises au travers d’un projet complexe (projet de fin d’études) que l’apprenant doit conduire de façon autonome en lors du deuxième semestre de FIP GE5.

Au cours de ces périodes, réalisées sous la conduite d’un ingénieur de l’entreprise ayant le rôle de tuteur, différents projets et missions sont réalisés. La complexité technique et les dimensions managériales seront croissantes, jusqu’à aboutir à une mission de type ingénieur débutant lors du projet de fin d’études.

 

 

Formation transversale via les projets

Au cours des alternances de formation académique à l’Insa de Strasbourg, trois projets d’envergure sont proposés aux étudiants. Ces projets sont réalisés en groupes de TP. Le temps de projet encadré est de 40 h en FIP GE3, 40 h en FIP GE4 et 82 h en FIP GE5.

Les trois projets se déroulent en groupe de TP, dans les plateformes techniques de génie électrique. Ils ont accès à deux salles de projets équipées de tout le matériel nécessaire et aux salles de TP (électrotechnique, électronique, automatique). Les étudiants ont accès à l’ensemble du matériel disponible, y compris trois salles informatiques équipées de 48 PC avec tous les logiciels utiles : Matlab, Simulink, PSIM, Proteus, Java, C/C++, CODESYS, APIWAGO, CANECO BT, Autocad, FEMM, Power Factory.

Ils ont un accès libre à tous ces matériels en temps libre, hormis les salles de TP  d’électrotechnique et d’automatique, qui nécessitent une autorisation préalable pour des raisons de sécurité.

 

En FIP GE3, le projet est appelé « sciences et tech­niques ». Ce projet est encadré par un enseignant d’anglais et deux enseignants « métier ».

Dans le cadre de ce projet, les étudiants sont amenés à réaliser une étude théorique et une réalisation pra­tique dans un domaine qui ne leur était pas familier lors de leurs études bac + 2. Par exemple, un étudiant de BTS électrotechnique sera amené à étudier et à réaliser un projet ayant pour thématique principale l’électronique. Il s’agit donc de proposer des projets individualisés par rapport au parcours de formation pré-INSA. 25 % du temps de formation se fait en langue anglaise.

Ce projet permet à l’étudiant de travailler sur ses points faibles et de monter en compétences scientifiques, techniques et en langue anglaise.

 

Le projet de FIP GE4 est appelé projet « Management et Méthode ». Il est relié à une thématique traitée par l’étudiant dans son entreprise d’accueil. Ce projet est encadré par un enseignant d’anglais, par le responsable pédagogique de FIP GE (enseignant « métier »), par un enseignant spécialisé en « management de projet » et par un enseignant de communication.

Les objectifs principaux sont d’apporter des compétences transversales, d’amener l’étudiant à avoir un regard critique sur ses activités et sur les modes d’organisation au sein de son entreprise, d’améliorer ses méthodes de travail, et de lui faire prendre du recul en l’amenant à plus d’ouverture d’esprit. Le sujet est établi de manière coordonnée entre l’étudiant, le tuteur entreprise et le tuteur INSA. Il donne lieu à une soutenance en présence des enseignants INSA et des tuteurs entreprise. 25 % du temps de formation et une partie de la soutenance se font en langue anglaise.

 

Le projet de FIP GE5 est appelé projet « Innovation et Recherche ». Ce projet d’une durée de 82 heures, nécessite en plus un travail personnel ou en groupe important. Il est encadré par un enseignant d’anglais, par le responsable pédagogique de FIP GE (enseignant « métier »), et par cinq autres enseignants dont la spécialité est liée à la problématique traitée.

L’objet principal est de répondre à une problématique d’innovation technologique ou de R&D. Cette problématique est nécessairement multidisciplinaire, et doit comporter au minimum trois disciplines différentes, par exemple : électrotechnique + électronique de puissance + informatique, ou électronique numérique + informatique + actionneur, etc.

En fonction du projet, les étudiants travailleront soit dans un des laboratoires de recherche de l’INSA de Strasbourg, soit dans les salles de projet avec du matériel industriel, non dédié initialement à la réalisation de TP. Ces projets sont, par exemple :

  • développement d’un hacheur de freinage pour le TRAM de Strasbourg, 1 000V/400A, piloté par un microcontrôleur ;
  • développement d’un pistolet de type imprimante 3D utilisant le principe de l’extrusion. Ce procédé appliqué aux pistolets est innovant, il est développé dans le laboratoire de recherche LGECO, avec des étudiants de formation génie électrique et plasturgie ;
  • mesure et contrôle de la consommation énergétique d’un bâtiment, avec développement de l’interface de mesure, mise en place du serveur web et contrôle à distance avec tablette sous Android.

 

Les objectifs principaux de ce projet sont :

  • confronter l’étudiant à une problématique qu’il ne maîtrise qu’en partie ;
  • développer une solution technique ;
  • recherche des solutions techniques innovantes (pour l’étudiant) ;
  • transférer des connaissances scientifiques vers des problématiques techniques ;
  • valider les solutions techniques et les mettre en œuvre ;
  • réaliser des simulations et les confronter à la réalité du processus ;
  • être capable de s’organiser, de planifier le travail et de gérer un groupe (les projets se font par groupes de 4 étudiants).

 

Visite d’entreprises :

Trois à quatre visites sont organisées en FIP GE4. Le but est de faire découvrir, par apprenti ingénieur interposé, les diverses organisations et stratégies qui existent au niveau des entreprises. Une demi-journée sera consacrée à chaque entreprise qui accueille un apprenti. Elle est organisée et animée par l’apprenti et s’appuiera sur un programme en quatre parties :

  • Présentation générale de l’entreprise
  • Visite guidée de l’entreprise
  • Exposé technique
  • Evaluation de la demi-journée par les participants

 

Période à l’international :

L’objectif est de faire découvrir aux apprenants une culture et un environnement de travail différent et de les rendre responsable de l’organisation du séjour. Ce séjour est inclus dans la période « entreprise ». L’entreprise doit soutenir l’apprenant dans cette démarche. 

 

Projet de fin d’études (600 heures minimum) :

Il s’agit de placer l’apprenant en situation de complète responsabilité avec pour objectif de mener à bien une mission ou un projet d’ingénieur en entreprise (valider le transfert des apports de la formation académique dans une réalité professionnelle).

 

 

Conditions d'admission : voie de l'apprentissage

Modalités  

Avoir moins de 26 ans et être diplômé depuis moins de 24 mois de l'une des formations suivantes :

  • DUT GEII (Génie Electrique et Informatique Industrielle) ;
  • DUT MPH (Mesures physiques) ;
  • DUT GIM (Génie industriel et maintenance) ;
  • BTS Systèmes Electronique, BTS Electrotechnique ;
  • BTS CIRA (Contrôle Industriel et Régulation Automatique) ;
  • Licence 2ème année orientée Electronique et Licence Pro.

Elle est aussi ouverte à :

  • des étudiants du 1er cycle des INSA (STH);
  • des étudiants de CPGE.


Une bonne connaissance de l'anglais ou de l'allemand est indispensable, une deuxième langue est nécessaire.

Les dossiers de candidature sont à retirer auprès du :

CFAI Alsace
8 rue de la bourse
BP 1283
68055 Mulhouse cedex
Téléphone : 03 89 46 89 92 Fax : 03 89 46 89 99

ou cliquez ici


Admissibilité

Les épreuves d’admissibilité se déroulent à l’INSA de Strasbourg le 2 mai 2017 et se composent :

• Une épreuve de mathématique de 3 heures.
• Une épreuve de physique appliquée : électrocinétique, électrotechnique, électronique de puissance, électronique, automatique (3 heures),

• Une épreuve d'expression libre : commentaire d'un texte en français (orthographe, grammaire, syntaxe, richesse du vocabulaire) (30 minutes),

• Une épreuve d’anglais de 30 minutes.

Les résultats sont communiqués début juin.

 

Admission

Pour être définitivement admis et pouvoir démarrer leur scolarité, les candidats admissibles devront avoir signé un contrat d'apprentissage de 3 ans avec une entreprise pour le début de septembre en vue d'un démarrage des cours fixé à fin septembre.

Calendrier de la procédure d'admission 

 

Conditions d'admission : voie de la formation continue (plus de 30 ans)

Modalités  

Etre titulaire d'un D.U.T., d'un B.T.S ou d'un autre diplôme BAC + 2, avoir au moins 3 années d'expérience professionnelle dans le métier. Avoir l'accord de l'entreprise pour suivre la formation.


Les dossiers de candidature sont à retirer auprès du
CFAI Alsace
8 rue de la bourse
BP 1283
68055 Mulhouse cedex
Téléphone : 03 89 46 89 92 Fax : 03 89 46 89 99

 

Apprentis

Gratuité totale pour l'apprenti qui bénéficie en outre d'un salaire payé par son entreprise et calculé selon les règles du contrat d'apprentissage.


Stagiaire de la formation continue

Le financement de la formation peut se réaliser :

  • dans le cadre du plan de formation de l'entreprise,
  • dans le cadre d'une période de professionnalisation,
  • dans le cadre d'un congé individuel de formation (CIF),
  • dans le cadre d’un plan d’aide au retour à l’emploi (P.A.R.E.).
  • à l’Opca dont dépend l’entreprise

A qui s’adresser ?

Pour les entreprises relevant de la branche de la Métallurgie :

  • pour le Haut-Rhin : ADEFIM 68 - 03 89 45 68 02 – Stéphanie REGNIER
  • pour le Bas-Rhin : ADEFIM 67 - 03 88 35 42 17 – Frédéric MILLOT

 

Contact : guy.sturtzer@insa-strasbourg.fr