Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail à durée déterminée (CDD) qui permet à l’entreprise de recruter un élève-ingénieur en dernière année de formation pour une durée de 12 mois.

Dans cette logique l’étudiant se met au service de l’entreprise qui lui confie des missions d’ingénieurs. Cette expérience de travail en situation professionnelle est nécessaire à l’étudiant pour rédiger son mémoire de fin d’études, valider ses compétences et obtenir le diplôme.

Dans la pratique le planning de l’étudiant alterne entre des périodes de formation à l’INSA Strasbourg et des périodes de travail en entreprise.

Ce dispositif présente des avantages pour l’ensemble des parties :

  • les entreprises renforcent leur attractivité et peuvent accéder au vivier d’ingénieurs avant même l’obtention du diplôme
  • les étudiants s’adaptent au fonctionnement et à la culture de leur employeur tout en bénéficiant d’un double tutorat : par l’entreprise et par l’école
  • les départements formation de l’INSA renforcent leurs liens avec les entreprises et le milieu économique

Public

La formation s’adresse exclusivement aux élèves-ingénieurs de l’INSA Strasbourg issus des spécialités suivantes :
Conditions d’accès :
Avoir validé sa 4e année, la période de mobilité à l’étranger et le TOEIC et ne pas être inscrit dans un parcours particulier (sport, arts, double cursus).
 
Statut administratif de l’élève-ingénieur :
Une fois le contrat de professionnalisation conclu, le statut administratif de l’élève ingénieur ne relève plus de la formation initiale : il n’est plus considéré comme étudiant et devient salarié, stagiaire de la formation professionnelle continue.

Objectifs

Le contrat de professionnalisation permet une insertion professionnelle rapide, avant même d’avoir obtenu le diplôme d’ingénieur. Néanmoins les objectifs de la formation demeurent les mêmes que ceux de la formation initiale afin de valider, sans distinction, le diplôme d’ingénieur INSA certifié par la Commission des titres d’ingénieur (CTI) et inscrit au Répertoire national de la certification professionnelle (RNCP).

Les objectifs de développement de compétences du diplôme d’ingénieur sont synthétisés dans les fiches RNCP pour chaque spécialité :

Programme

La base des programmes des formations d’ingénieurs en contrat de professionnalisation est la même que pour les étudiants qui relèvent du régime de formation initiale. Des informations détaillées sur les programmes de chaque spécialité sont consultables en cliquant sur les liens ci-après :

NB : des regroupements en séminaires et des séances de développement professionnel complètent le programme de formation initiale et sont déployés au cours du dernier semestre du 23 au 27 avril 2018 et du 2 au 6 juillet 2018.

Calendrier

Planning de l’alternance 2018-2019

  • 14 semaines d’enseignements à l’école (soit environ 400 heures, variable selon les spécialités)
  • 38 semaines en entreprise pour réaliser des missions d’ingénieur (projet de recherche technologique et projet de fin d’études)
  • 2 jours à l’école pour réaliser les évaluations (soutenance du projet de fin d’études)

Coûts

Coût de la formation : 6000 € net de taxes

Tout ou partie des frais de formation peuvent être pris en charge par l’OPCA de l’entreprise.

 

 

Le double tutorat

Au fil du contrat de professionnalisation l’élève-ingénieur s’adapte tantôt aux activités conçues pour favoriser son apprentissage au sein de l’école (cours magistraux, travaux dirigés, travaux pratiques, etc.) tantôt aux situations réelles de travail confiées par son employeur. Pour accompagner l’élève-ingénieur dans l’alternance de ces situations deux référents sont identifiés dès le démarrage du contrat :

  • un tuteur entreprise chargé de faciliter l’intégration de jeune collaborateur au sein de l’entreprise et la prise en main de ses nouvelles missions
  • un tuteur école chargé de s’assurer que le contenu des missions confiées par le tuteur entreprise pourront servir à la validation du diplôme par l’élève-ingénieur tout en l’accompagnant pour construire sa pratique professionnelle en tirant le meilleur bénéfice des contenus pédagogiques appris à l’école

NB : lorsque cela s’avèrera nécessaire le tuteur école pourra suppléer le tuteur entreprise afin d’assurer la meilleure communication possible avec l’élève-ingénieure.

Il existe un tuteur école référent pour les élèves-ingénieurs dans chaque spécialité de formation :