Cordées de la réussite

Depuis plusieurs années, l’Insa de Strasbourg entretient un partenariat avec une classe du collège Solignac, situé au Neuhof à Strasbourg, dans le cadre du programme Cordées de la réussite.

Les Cordées de la réussite est un programme national pour favoriser l’égalité des chances et l’envie de suivre des études supérieures, quel que soit son milieu social. Dans le cadre de ce programme, l’INSA de Strasbourg entretient plusieurs partenariats avec des collèges strasbourgeois : collèges Solignac et Stockfeld au Neuhof et collège Hans Arp à Elsau.

En quoi consistent ces partenariats ?

Une vingtaine d’étudiants de l’INSA de Strasbourg organise des activités bénévoles autour de thèmes techniques différents chaque année pour promouvoir les sciences physiques auprès d’élèves issus de collèges de zone urbaine sensible (ZUS).

Quels sont les projets déjà réalisés ?  

2013 / 2014

Plusieurs thématiques ont été abordées cette année : cuisine moléculaire pour le collège Solignac, ponts pour le collège Hans Arp, la photographie pour le collège Stockfeld.

En voici quelques exemples ci-dessous.

 

Crédits photos : Klaus Stöber

Les élèves découvrent la cuisine moléculaire.

 

Objets volants au collège Hans Arp.

 

Cours pratique de robotique avec les élèves.

 

Quand et où se déroulent les séances ?

Il y a en tout huit séances au cours de l’année, réparties selon les disponibilités de chacun – brevet ou voyage scolaire pour les collégiens, partiels pour les étudiants. Elles ont lieu le jeudi après-midi. Des séances de préparation sont nécessaires. Les séances se déroulent au sein des collèges qui sont accessibles en tram.

Comment se déroule le projet sur l’année ?

La première séance avec les collégiens commence par une visite de l’INSA de Strasbourg où nous présentons certains labos et toutes les spécificités de l’école, le tout étant conclu par un goûter.

 Les séances ensuite, nous encadrons au collège les élèves dans des recherches sur le thème choisi. Le but est de leur faire acquérir des savoirs de base sur le sujet qu’ils doivent faire partager à leurs camarades au travers d’un exposé présenté en fin de séance. Au cours de l’année, si la possibilité se présente, une visite est organisée pour illustrer le projet en cours.

Par exemple, en 2010, les collégiens ont visité le musée du train à Mulhouse, accompagnés d'étudiants de l'Insa de Strasbourg.

Le reste des séances est consacré aux travaux pratiques. Par exemple, pour le projet 2011-2012, ils ont réalisé trois robots : un robot coccinelle, un robot qui détecte les obstacles et un robot Lego.

Descriptions détaillées des projets de l’année 2013/2014

Projet  Solignac

Après avoir fait un train électrique avec les troisièmes, des robots avec les sixièmes et des maquettes de maisons passives avec les cinquièmes, nous travaillons cette année sur la cuisine moléculaire avec les quatrièmes du collège de Solignac (quartier du Neuhof).

L'objectif est de présenter un livre de recettes, accompagnées d'explications scientifiques, pour le concours de la fondation C Génial, dont la finale académique se déroulera le 3 avril au Vaisseau.

Chaque séance est l'occasion de découvrir un phénomène chimique ou physique à travers la réalisation d'une recette originale. Les élèves apprennent les étapes-clés d'une expérience scientifique (problématique, protocole, observations, conclusions) et présentent également un compte-rendu vidéo avec l'aide de la web Radio Ambition Réussite du Neuhof : http://rar-neuhof.e-monsite.com/.

 

Projet Stockfeld

Avec une classe de 4e, nous travaillons dans le cadre du concours national des collèges « Cgénial » qui consiste à créer un projet didactique et innovant. Le collège a démarré avec le thème « Œil Technique » dans lequel nous nous sommes glissés pour proposer « La photographie ».

Nous avons travaillé sur le sténopé, sorte de « boîte noire » percée d’un petit trou dans laquelle nous avons glissé du papier photo. Lorsque les élèves ouvrent l’opercule devant le trou, ils font entrer la lumière et la photo s’imprime sur le papier ! Mais la magie ne s’arrête pas là car on ne voit encore rien. Nous avons monté un petit laboratoire photo dans une pièce du collège pour que les élèves puissent développer eux-mêmes leurs photos, et voir ainsi apparaître le résultat.

En parallèle nous avons organisé quelques ateliers ludiques sur l’optique, afin d’en illustrer les principes fondamentaux. Nous attendons les résultats du concours avec impatience. Dans tous les cas, la magie de la photographie opère toujours et même l’équipe d’étudiant que nous sommes s’est beaucoup amusée lors des tests de développement !

 

Projet Hans Arp

Ce projet a débuté l’année dernière avec une classe de quatrième sur le thème des objets volants en tous genres, avec notamment la construction d’une montgolfière de 2 mètres de haut ! Il se poursuit cette année avec les mêmes élèves avec la construction de ponts. Après avoir découvert la théorie et le vocabulaire de base, les élèves se sont lancés dans la réalisation de maquettes en carton de différents ponts : pont suspendu (Golden Gate), pont à haubans (Viaduc de Millau), pont à treillis. Pour conclure sur une année riche en découverte, les élèves ont réalisé le fameux pont de Leonard de Vinci qui ne possède ni clou, ni colle !

 

Pourquoi nous rejoindre ?

Ce projet est l’occasion pour nous de partager les savoirs et les valeurs de l’école avec les collégiens. Il nous permet de suivre toute une année des collégiens attachants et d'échanger avec eux. Cette association est une aventure humaine à trois niveaux :

-          organiser et préparer des activités de qualité pour les collégiens. On  doit  planifier, travailler ensemble, échanger : c’est une force de cette association où chacun peut parler et où tous sont écoutés,

-          l’occasion d’échanger avec eux, que ce soit sur le plan personnel ou sur le plan des études. On peut leur parler, les écouter, apprendre d’eux et briser certains clichés, que ce soit vis-à-vis d’eux ou d’eux vis-à-vis de nous,

-         l’aspect social de l’aventure : faire partie de l’association, c’est se rappeler une réalité autre que celle de l’Insa de Strasbourg et s’y confronter, dans un collège au sein duquel des situations sociales difficiles peuvent exister.         


Contact

Marion Labbe – Etudiante responsable des Cordées de la Réussite

marion.labbe@insa-strasbourg.fr / 06.49.85.43.58