Master sciences humaines et sociales - mention urbanisme et aménagement - spécialité architecture, structures et projets urbains

La formation propose au niveau M2 un cursus de recherche et un parcours professionnel en matière d’architecture, de structures urbaines et de projet urbain. Elle est ouverte aux architectes, aux ingénieurs et aux titulaires d’une formation en M1 avec priorité aux mentions : géographie, urbanisme, aménagement, sociologie, économie, topographie, histoire, génie civil, droit ou environnement.

Objectifs de la formation

Analyser les structures et les dynamiques urbaines, étudier et articuler les échelles temporelles et spatiales des projets urbains.

Mobiliser et interroger les savoirs et savoir-faire de façon transversale, notamment l’espace de conception des architectes et urbanistes en amont du projet, confronter les points de vue des acteurs en croisant les cultures propres à la maîtrise d'ouvrage et à la maîtrise d'oeuvre.

Définir des problématiques de recherche approfondies, maîtriser des champs théoriques associés aux structures et aux projets urbains, réaliser un mémoire de recherche scientifiquement rigoureux conduisant aux études doctorales ou un stage et un rapport de stage permettant une insertion professionnelle.

Mener une réflexion cohérente et innovante sur le projet urbain à la fois comme savoir-faire à la source de nouveaux savoirs et comme processus se nourrissant des savoirs constitués.


La formation est orientée sur l’approfondissement, à l’échelle de l’agglomération urbaine, des savoirs et savoir-faire déjà acquis en matière de projet par les étudiants concernés.

Son enseignement consiste à montrer comment des processus de projet peuvent mettre en oeuvre des structures urbaines inscrites dans la longue durée.

La formation interroge les demandes de projet énoncées par la maîtrise d’ouvrage à différentes époques de la morphogenèse urbaine.

Elle considère d’abord ces demandes de projet comme inscrites dans des logiques d’établissements et d’habitats humains.

Elle les confronte ensuite à l’évolution des techniques et des normes constructives comme à celle des règles et des modèles d’urbanisme.

Elle en mesure enfin la prégnance en les situant dans des processus de décision où interagissent des acteurs et des institutions.

Contenu de la formation

GRILLE COURS_MASPU 2016-17 v2.pdf

Equipe pédagogique

Gaëtan DESMARAIS, géographe, urbaniste, maître de conférences, Insa de Strasbourg

Florence RUDOLF, sociologue, HDR, professeur des universités, Insa de Strasbourg

Alexis MEIER, architecte, maître de conférences, Insa de Strasbourg

Barbara MOROVICH, anthropologue, maître assistant, Ensas

Denis BOCQUET, historien, HDR, professeur des écoles d'architecture, Ensas

Eric CHENDEROWSKI, urbaniste praticien, Eurométropole, Ensas.

 

Coordonnateurs :

A l'ENSAS : Denis BOCQUET

A l'INSA : Gaëtan DESMARAIS

Modalités de contrôle des connaissances

Les cours font l’objet d’un contrôle continu.

Les études de cas, séminaires, travaux de projet ou exercices méthodologiques sont menés individuellement ou en équipe et leurs résultats sont évalués.

Le mémoire de recherche ou le rapport de stage professionnel, est un travail individuel évalué par un jury composé des membres de l’équipe pédagogique.

Accès à la formation et inscriptions

La sélection (30 places offertes) des candidats est effectuée par l’équipe pédagogique sur examen des dossiers au cours de deux sessions, à la mi-juin et début septembre.
Pour les étudiants étrangers, une commission d’équivalence se réunit pour statuer sur la qualité de leur diplôme. Il est entendu qu’une maîtrise parfaite de la langue française est nécessaire à une bonne insertion dans la formation.

 

Pour faire acte de candidature

  • demander un dossier de candidature par courrier postal au service scolarité de l'Insa de Strasbourg
  • ou télécharger le dossier à partir du 1er avril 2018

 

 

Dates limites de retour des dossiers à l’Insa de Strasbourg :


1ère  session : 16 juin  (il est recommandé aux candidats étrangers, d'entamer les démarches d'obtention du visa le plus rapidement possible, compte tenu des délais de l'administration.)


2e session : 25 août
Les dossiers de candidature doivent obligatoirement être envoyés par voie postale uniquement, avec toutes les pièces jointes demandées.


Tout dossier incomplet sera retourné.