Perspective alternance

A l'issue du parcours perspective alternance, les quatre spécialités d'ingénieur-e par apprentissage possibles sont

 

La filière à thème «  Perspective Alternance » de l’INSA de Strasbourg est destinée aux étudiants recrutés au niveau baccalauréat scientifique et souhaitant intégrer une formation d’ingénieur par apprentissage à l’issue des deux premières années de formation.

 

Objectifs de formation

Afin de favoriser l’accès des étudiants de BAC S à la formation d’ingénieur par alternance, l’INSA de Strasbourg met en place pour la rentrée de septembre 2016 une filière à thème « Perspective Alternance ». Cette filière à thème offre une nouvelle voie d’accès aux étudiant-es désirant se former dans le cadre d’un partenariat INSA-ITII-entreprise. A l’issue des deux premières années de formation, les étudiant-es pourront intégrer une des formations d’ingénieur par la voie de l’apprentissage proposée par l’INSA de Strasbourg : génie électrique, génie climatique et énergétique, mécanique, mécatroniK.

L’objectif de cette filière à thème est de donner aux étudiants un avant-goût du monde industriel pendant leurs deux premières années de formation à l’INSA de Strasbourg. S’ils le souhaitent, ils pourront ensuite choisir la voie de l’apprentissage en ayant une connaissance claire des bénéfices et des enjeux.

Le parcours proposé reste proche de celui des autres élèves ingénieurs inscrits en première année. En particulier, les enseignements de sciences et de mathématiques sont identiques. Ceci permet de maximiser les passerelles entre les filières et favoriser les échanges entre étudiant-es. Certains enseignements spécifiques sont intégrés à la formation, tels que « découverte de l’entreprise » ou « découverte du métier d’ingénieur », ainsi que des projets techniques dans les domaines des génies climatique, électrique, énergétique et mécanique. Ces enseignements font intervenir des étudiants de quatrième année en formation par alternance, dans le cadre de tutorats entre étudiants, ce qui favorisera l’échange des pratiques. Le stage de six semaines minimum en fin de première année et les interventions d’industriels lors de la formation, tout comme les visites d’entreprises sont autant de briques favorisant la construction du projet de formation des étudiant-es. Cette formation permettra aux étudiants d’acquérir un socle scientifique et technique de haut niveau, ainsi qu’une ouverture importante vers le monde de l’entreprise.

Inscription

Cette filière est dès à présent ouverte pour les étudiants de terminale scientifique qui envisagent la voie de l’alternance pour leur études d’ingénieur à partir du niveau BAC +3. Elle leur permet de murir ce projet au sein de l’INSA en les préparant pendant deux ans au monde industriel. L’inscription se fait de manière classique, via le site internet « admission postbac ».

 

Un cursus en 5 ans :

Le cursus en cinq ans se décompose de la manière suivante :

STH1 : Sciences, Techniques et Humanité, première année, avec une coloration « connaissance de l’entreprise ».

PA2 : Deuxième année avec une coloration forte orientée vers l’apprentissage.

Ces deux premières années se déroulent sous le statut d’étudiant.

L’apprentissage débute à partir de la troisième année, dans l’une des trois spécialités par apprentissage de l’INSA de Strasbourg : FIP GCE (génie climatique et énergétique), FIP GE (génie électrique), FIP Méca (mécanique). L’apprentissage nécessite la signature d’une convention d’apprentissage de trois ans avec une entreprise.

A l’issue de STH1 et de PA2, des passerelles existent vers les autres spécialités de l’INSA de Strasbourg. Ces passerelles permettent à un étudiant qui se rend compte que finalement il souhaite plutôt effectuer une formation d’ingénieur par la voie classique sous statut d’étudiant, de rejoindre une de ces formations.

 

Organisation de la formation

STH1

La formation en sciences pour l’ingénieur, en sciences et techniques métiers, en sport et en langue, est commune à l’ensemble des étudiants de STH1. Il s’agit du socle commun de l’ingénieur INSA.

Les spécificités de « perspective ingénieur par alternance » sont les suivantes :

  • Visites en entreprises

  • Projet « découverte entreprise » : par groupe de 12, les étudiants s’intéressent à une problématique industrielle, proposée par des entreprises. Ce projet sera tutoré par un ingénieur de l’entreprise et par un enseignant de l’INSA

  • Stage obligatoire de 6 semaines au minimum en fin de première année

  • Formations spécifiques « connaissance des entreprises »

En STH1, la coloration « apprentissage » n’est pas trop forte (20% du temps environ), ce qui permet éventuellement à un étudiant qui le souhaite de rejoindre la formation initiale pour l’année suivante.

Les enseignements sont répartis sur deux semestres. Ils se font sous forme de cours, TD, TP, projets. Les principales thématiques abordées en STH1 perspective alternance sont :

  • Mathématiques : 247 heures
  • Physique appliquée : 178 heures (Electricité, mécanique, chimie, thermodynamique, électromagnétisme)
  • Anglais : 42 heures
  • Informatique : 56 heures
  • Education physique et sportive : 48 heures
  • Méthodes actives de communication : 24 heures
  • Sciences de l’ingénieur (Génie mécanique, électrique, climatique) : 72 heures
  • Découverte de l’entreprise : 30 heures

 

Perpectiv alternance 2e année (PA2)

En deuxième année, les étudiants sont affectés en PA2.

Un stage obligatoire de 2 mois minimum débutera à partir du mois d’avril. Ce stage permettra autant que possible de rejoindre l’entreprise pour la formation en apprentissage à partir de FIP3.

Les cours se dérouleront donc sur un semestre et demi. Il n’y a pas de distinction en fonction de la future spécialité souhaitée. Tous les étudiants de PA2 suivent le même cursus.

La formation en sciences pour l’ingénieur, en sciences et techniques métiers, en sport et en langue, est commune avec celle des étudiants de deuxième année des spécialités GCE 2, GE 2, GM 2.

Les enseignements spécifiques pour les PA2 reposent sur les principes suivants :

  • Connaissance de l’entreprise (en particulier via le retour du stage de STH1).

  • Une augmentation des activités pratiques (TP, projet).

  • Une ouverture vers les autres disciplines (mécanique, électricité, génie climatique pour tous les FIP2)

  • Une intervention accrue des intervenants extérieurs professionnels

  • Un tutorat « entreprise » dès le deuxième semestre de FIP2, afin de faciliter l’obtention du stage et la future signature d’un contrat d’apprentissage.



Admission en FIP 3

A l’issue de la deuxième année, l’étudiant de PA2 est destiné à rejoindre une des quatre formations par alternance : FIP GCE3, FIP GE3, FIP MIK3 ou FIP Méca 3. Le processus d’admission est le processus classique :

  • Chaque étudiant doit déposer un dossier de candidature à l’ITII (courant mars)

  • Passage des tests d’admissibilité en FIP (1 jour, courant avril)

  • Avis favorable de passage en année supérieure par le jury de PA2

(validation du niveau bac+2 par le Jury Insa)

  • Jury commun d’admission en FIP (ITII, Insa de Strasbourg)

Bien que cela ne soit pas la destination initiale de la filière à thème « Perspective Ingénieur par Apprentissage », l’étudiant de FIP 2 peut également rejoindre une formation d’ingénieur par la voie de la formation initiale (GCE 3, GE 3, GM 3, voir une autre spécialité. Les règles de passage sont alors celle de la formation initiale.