> Formations > Programmes des études

STM-ARC-05-Architecture et énergie

ue-a-stm-arc-05

Responsable(s) du contenu pédagogique


Total coefficients : 2
Total heures : 24 (24 TD)
Total heures travail personnel : 24


Objectif

Notions du développement durable
Sources des déperditions et des apports énergétiques d’un bâtiment


Programme

Outils de décision pour la conception architecturale dans le cadre du développement durable.
Détermination d’indicateurs intuitifs concernant les caractéristiques géométriques du projet en lien avec l’énergie.
Identification approchée des ponts thermiques.
Besoins en éclairage. Raisonnement en termes de facteur lumière jour (FLJ). Modélisation approchée de la lumière du jour (méthode Harvard).
Application de la méthode de calcul du FLJ au contexte particulier où le projet d’architecture est placé.
Environnement climatique (données météorologiques, héliographe).
Calcul approché des apports solaires.
Calcul approché des consommations énergétiques liés au chauffage.
Ventilation naturelle
Systèmes HAVC

Travail en autonomie : Developpement d’une petite exercise étape par étape en integrant au fur et à mesure les notions, techniques et savoir faire enseignés lors des CM. Cette exercise est liée avec un projet de logement conçu en paralléle dans le cadre d’une autre matière


Compétences attendues

Connaître et expliquer les concepts théoriques relatifs à un large champ de sciences fondamentales
Connaître les thématiques de recherche liées à la spécialité d’ingénieur
Comprendre les interactions entre des champs de sciences fondamentales connexes
Être capable de transposer les connaissances scientifiques dans le domaine de la spécialité
Identifier un problème, le reformuler
Déterminer les leviers d'actions permettant de résoudre un problème
Identifier et comparer des méthodes de résolutions potentielles
Choisir une méthode de résolution adaptée au problème et en évaluer l'efficacité
Choisir, appliquer et adapter les méthodes d'analyse et de spécifications du besoin
Analyser et comparer un large champ de données techniques
Définir les solutions techniques répondant au besoin
Etre capable de faire l'état de l'art scientifique et technique y compris dans un domaine non familier
Cartographier l'ensemble des solutions techniques dans le domaine de la spécialité
Exploiter des méthodes de communication et les appliquer dans le champ de la spécialité y compris en langue étrangère
Prendre en compte les problématiques de qualité, sécurité, environnement et les dimensions juridiques et socio-économiques
Etre capable de se positionner dans l'entreprise et dialoguer avec les autres métiers
Capitaliser les connaissances et les savoir-faire
Simuler graphiquement la course du soleil et étudier l’ombrage tout au long d’une journée ainsi que pendant une année entière via des applications opensource
Déterminer les emplacements les plus favorables d’un site en analysant son potentiel en apports solaires couplé à une analyse du vent dominant.
Assurer un confort thermique et lumineux via une solution architecturale en développant une intuition performantielle


Mode d'évaluation

contrôle continu + rendu d’un dossier à la fin du semèstre


Bibliographie

Hopkinson R.G., Petherbridge P., Longmore J. « Daylighting ». London : Heinemann, 1966.
Kibert Ch. J. « Sustainable Construction : Green Building Design and Delivery ». New Jersey : John Wiley &
Sons, 2012.
Olgyay V. « Design With Climate ». Princeton, NJ :Princeton University Press, 1963.
Dehausse R. « Energétique des bâtiments – tome 1 : situation et besoins ». Pyc Editions, 1988.
Peuportier B., ed. « Livre blanc sur les recherches en énergétique des bâtiments ». Presses des mines, 2013.
Le Boussicaud, Ligen J., Le Guay M. « Pertes de charge », Éditions Parisiennes, 2007.
Bainbridge D.A., Haggart K. « Passive solar architecture : heating, cooling, ventilation, daylighthing and more
using natural flows ». Chelsea Green Publishing, 2011.
Garnier A. « Le bâtiment à énergie positive Comment maîtriser l'énergie dans l'habitat ? ». Eyrolles / Collection
: L'efficacité énergétique du bâtiment, 2011.



Retour