> Formations > Programmes des études

STM-PFE-1-Formation en entreprise

ue-fipmik-stm-pfe-1

Responsable(s) du contenu pédagogique


Total crédits : 30


Objectif

L'objectif du projet de fin d'études est de placer l'apprenant en situation de complète responsabilité avec pour mission de mener à bien une tâche de niveau ingénieur. Cette tâche lui est confiée par l'entreprise d'accueil, en accord avec le responsable pédagogique de la formation. C'est donc obligatoirement un projet d'entreprise qui doit permettre de valider conjointement les deux aspects de l'alternance : formation académique et formation en entreprise.


Programme

D'une durée minimale de 600heures, le projet de fin d'étude (PFE) est une étude ciblée qui fait appel à :
- des connaissances scientifiques et techniques,
- la prise en compte des aspects de management, d'organisation et économiques, la bonne compréhension du fonctionnement et de la culture de l'entreprise, la créativité, l'innovation, etc

Ce projet doit être une étude ciblée qui fait appel :
- à des connaissances scientifiques et techniques liées au domaine de la spécialité,
- à la prise en compte des aspects de " management " et " d'organisation ",
- à la bonne compréhension du fonctionnement et de la culture de l'entreprise d'accueil.

Le sujet du projet de fin d'études est proposé par le tuteur d'entreprise, en accord avec l'apprenant, au plus tard au début de la troisième année de formation (début du semestre S9, en FIP MIK5). Chaque sujet est soumis à l'agrément de la commission composée des tuteurs entreprise, d'enseignants de la spécialité et du responsable pédagogique.

Après agrément, l'alternant peut commencer son projet de fin d'études ; un calendrier de progression est proposé par l'entreprise.
Le tuteur entreprise est responsable de l'encadrement de l'apprenant en entreprise.

Un tuteur pédagogique, ayant, dans la mesure du possible, compétence pour le thème traité au niveau du projet, est associé au projet de fin d'études à titre de soutien technique et méthodologique. Ce tuteur a aussi pour rôle de veiller à la pertinence de la démarche scientifique et au bon déroulement de l'étude tant au niveau des objectifs à atteindre qu'à celui de la durée laissée à l'apprenant pour effectuer son travail. Le tuteur pédagogique effectue au moins deux déplacements en entreprise et reçoit régulièrement l'apprenant et éventuellement son tuteur à l'Ecole, pour faire le point sur sa progression.

Au terme de son étude, l'alternant rédige un mémoire sur le travail accompli d'environ 50 pages, hors annexes, qu'il transmet aux membres du jury 10 jours avant la date prévue pour la soutenance. Des annexes peuvent compléter ce rapport principal, qui synthétise l'ensemble des éléments ayant permis son élaboration (aspects méthodologiques, calculs éventuels, cahier des charges, offres des fournisseurs, etc...).


Contraintes pédagogiques - Méthodes pédagogiques

D'une durée minimale de 600heures, le projet de fin d'étude (PFE) est une étude ciblée qui fait appel à :
- des connaissances scientifiques et techniques,
- la prise en compte des aspects de management, d'organisation et économiques, la bonne compréhension du fonctionnement et de la culture de l'entreprise, la créativité, l'innovation, etc

Ce projet doit être une étude ciblée qui fait appel :
- à des connaissances scientifiques et techniques liées au domaine de la spécialité,
- à la prise en compte des aspects de " management " et " d'organisation ",
- à la bonne compréhension du fonctionnement et de la culture de l'entreprise d'accueil.

Le sujet du projet de fin d'études est proposé par le tuteur d'entreprise, en accord avec l'apprenant, au plus tard au début de la troisième année de formation (début du semestre S9, en FIP MIK5). Chaque sujet est soumis à l'agrément de la commission composée des tuteurs entreprise, d'enseignants de la spécialité et du responsable pédagogique.

Après agrément, l'alternant peut commencer son projet de fin d'études ; un calendrier de progression est proposé par l'entreprise.
Le tuteur entreprise est responsable de l'encadrement de l'apprenant en entreprise.

Un tuteur pédagogique, ayant, dans la mesure du possible, compétence pour le thème traité au niveau du projet, est associé au projet de fin d'études à titre de soutien technique et méthodologique. Ce tuteur a aussi pour rôle de veiller à la pertinence de la démarche scientifique et au bon déroulement de l'étude tant au niveau des objectifs à atteindre qu'à celui de la durée laissée à l'apprenant pour effectuer son travail. Le tuteur pédagogique effectue au moins deux déplacements en entreprise et reçoit régulièrement l'apprenant et éventuellement son tuteur à l'Ecole, pour faire le point sur sa progression.

Au terme de son étude, l'alternant rédige un mémoire sur le travail accompli d'environ 50 pages, hors annexes, qu'il transmet aux membres du jury 10 jours avant la date prévue pour la soutenance. Des annexes peuvent compléter ce rapport principal, qui synthétise l'ensemble des éléments ayant permis son élaboration (aspects méthodologiques, calculs éventuels, cahier des charges, offres des fournisseurs, etc...).


Mode d'évaluation

La soutenance a obligatoirement lieu à l'INSA de Strasbourg, au début du mois de juin du semestre 10 (FIP MIK5) de formation devant un jury constitué par le responsable pédagogique, les deux tuteurs, des enseignants de la spécialité, des tuteurs entreprises, et par un représentant de l'ITII Alsace.
Elle est scindée en :
- 30 minutes d'exposé de l'alternant,
- 15 minutes de questions des membres du jury.
La validation du travail prend en compte l'ensemble de la prestation : adéquation du travail accompli avec les objectifs fixés, restitution écrite et orale.


Bibliographie

A élaborer en fonction du sujet traité



Retour