La stratégie de développement à l'international de l'Insa de Strasbourg

Charte Erasmus

logo Erasmus +

Pour plus d'information, veuillez consulter la Charte Erasmus 2014-2020 de l'Insa de Strasbourg

 

Le développement international de l’Insa de Strasbourg : un projet associant l’ensemble des acteurs

 

L’Insa de Strasbourg mène une politique volontariste d’internationalisation de ses cursus notamment par le biais d’une mobilité internationale obligatoire d’au moins trois mois à l’étranger.

plus d'info



La politique internationale ne privilégie aucune spécialité. L'ensemble de la direction mène une réflexion de stratégie internationale associant l’ensemble des acteurs de l’Ecole, tout en veillant à inscrire les priorités géographiques dans le cadre de la politique régionale impulsée par les collectivités territoriales et les Chambres de Commerce et d’Industrie.

 

Partir à l'étranger

Les départs à l'étranger contribuent fortement au développement de l’accueil d’étudiants internationaux et s’effectuent majoritairement dans le cadre de programmes d’échanges suivants :

  • Le programme Erasmus (Charte Erasmus) et l’Université Franco-Allemande (Europe)

  • La Crepuq (Canada)

  • Le programme Brafitec (Brésil)

  • Le programme Arfitec (Argentine)
  • Le programme Mexfitec (Mexique)
  • Diverses coopérations bilatérales avec des établissements partenaires aux Etats-Unis, en Russie, au Mexique, au Maroc, au Vietnam etc.

  • Dans certaines spécialtés et sous certaines conditions, les étudiants sortants ont également la possiblité de valider leur dernière année d'études à l'Insa et de préparer un Master à l'étranger en même temps (University of Cranfield, Illinois Insitute of Technology Chicago, Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, Hochschule Offenburg, Chalmers University of Technology)

Les aides financières pour les étudiants sortants

Grâce aux aides européennes, nationales et des collectivités territoriales l’étudiant peut bénéficier d'un soutien financier pour son séjour ou stage à l’étranger. En fonction de son projet de mobilité, l’étudiant peut demander les bourses suivantes : bourse européenne Erasmus, bourse de l’Université Franco-Allemande, bourse d'aide à la mobilité internationale du Ministère de l'Education Nationale, bourse de la Région Alsace, bourse des villes jumelées à la ville de Strasbourg, bourse Brafitec (Brésil, Arfitec (Argentine), Mexfitec (Mexique)...

 

plus d'info

 

Venir étudier à l'Insa de Strasbourg


La mobilité sortante obligatoire va de pair avec le développement quantitatif et qualitatif d’une mobilité entrante.

L’Insa s’efforce d’assurer un accueil de qualité aux étudiants internationaux avec une bonne prise en charge et un service dès leur arrivée, notamment par le biais de manifestations d’accueil, d’une mise à disposition d’un logement en partenariat avec le Crous, d’un programme d’accompagnement culturel et d'une possibilité de cours de français langue étrangère adapté en collaboration avec l’Alliance française.

plus d'info

 

L’opération « Jeunes Ambassadeurs d’Alsace »

La participation à l’opération « Jeunes Ambassadeurs d’Alsace » initiée par les collectivités s’inscrit dans cette démarche de qualité de l’accueil et du suivi des étudiants internationaux. Elle permet de créer un lien durable entre la l'Alsace et les étudiants qui y ont séjourné.

 

Le programme nplusi

Outre les programmes d’échanges et coopération bilatérales déjà cités, l’Insa accueille des étudiants du monde entier dans le cadre d’un programme spécifique (programme nplusi). Ces étudiants peuvent ainsi obtenir un diplôme d’ingénieur ou d'architecte français en plus du diplôme déjà obtenu dans leur pays d’origine.

 

Retour en haut de page

Les projets internationaux de l'Insa de Strasbourg

DeutschINSA

L’Insa de Strasbourg a lancé en 2008 comme porteur de projet le programme DeutschINSA. Ce projet a été soutenu par le programme Interreg (programme européen de financement de projets transfrontaliers) jusqu’en 2011. Il s’agit d’une filière d’étude franco-allemande, initialement portée par cinq établissements du Rhin Supérieur, et se déroulant à l’Insa de Strasbourg au sein du département STH (Sciences Techniques et de l’Humanité) pendant les trois premiers semestres.

 

 

TEM

Ce projet a été lancé en 2010 et se concentre sur la thématique de la construction en développement durable (les thématiques étant les matériaux en Génie Civil et l’énergie en Génie Climatique et Energétique). Ce projet bénéficie également du soutien européen par l’intermédiaire du programme Interreg.

L’objectif de ce programme est l’amélioration de transferts des connaissances pour la construction durable. Il regroupe quatre partenaires : l’IUT Robert Schuman d’Illkirch, l’Insa de Strasbourg, la Hochschule de Karlsruhe (porteur de projet, Allemagne) et la Fachhochschule Nordwestschweiz à Muttenz (Suisse). Des offres de formation initiale, continue et de recherche sont proposées aux étudiants des établissements et aux représentants du monde professionnel (ingénieurs du BTP, architectes, maîtres d’œuvre, maîtres d’ouvrage).

 

 

Le projet européen FP7 ICE Innovative Clomatization for Electric cars « Magneto Caloric Refrigeration for Efficient Electric Air Conditioning »,

Lancé en 2011 sous l’impulsion du Pôle Véhicule du Futur, ce projet associe le Centre de recherche de FIAT (CRF) en Italie et l’université polytechnique de Valence en Espagne, et du côté français le Cooltech Applications (WEENTER, 67), Behr (68), l’Insa de Strasbourg.

 

 

Académie de génie civil de Dniepropetrovsk, Ukraine

accueil d'étudiants ukrainien 2009

 

Entre 2003 et 2006 le Département Architecture de l'Insa de Strasbourg a collaboré avec l'Ecole Polytechnique de Mons en Belgique à un projet "TEMPUS". Ce projet a assuré la mise en place d'une filière francophone en architecture à l'Académie de Génie civil de Dniepropetrovsk en Ukraine. Depuis septembre 2006, chaque année, un groupe de 10 à 12 étudiants de cette formation effectuent un stage de deux mois au sein du Département Architecture. Ils participent à l'Atelier vertical de préparation des diplômes. Par ailleurs des élèves de l'Insa effectuent leur stage d'été en Ukraine et plusieurs diplômes ont eu pour site la ville de Dniepropetrovsk.

 

 

 

 

 

Ecole Nationale Supérieure de génie civil de Hanoi, Vietnam

Dans le cadre de l'AUF (Agence Universitaire de la Francophonie), le Département Architecture de l'Insa de Strasbourg collabore à la création d'une filière francophone en Architecture à l'Ecole Nationale Supérieure de Génie Civil de Hanoi. Des échanges d'enseignants ont permis la participation à des jurys de diplômes et à des expertises pédagogiques de part et d'autre. Une délégation de cette école est venue à l'Insa de Strasbourg en octobre 2012. Des jeunes étudiants de Hanoi s'inscrivent au Master ASPU (Architecture, Structures et Projets Urbains).

 

 

 

 

 

 

 

Partenariat avec l'Université française d'Egypte (UFE), Le Caire, Egypte

accueil d'étudiantes égyptienne 2012

Il s'agit d'une délocalisation de la formation d'architecte de l'Insa de Strasbourg. Les élèves sont recrutés sur le même concours que celui de l'Insa après une classe de préparation scientifique.

La formation est initialisée à l'Insa pour une période de deux mois, puis développée selon la grille Insa à l'UFE. Un enseignant de l'Insa se rend chaque mois en Egypte pour appuyer ce qui correspond au cœur de la formation, c’est-à-dire l'atelier de projet et la théorie de conception.

En dehors de cette orientation principale, des échanges sont prévus entre les étudiants de l'Insa de Strasbourg et l'UFE au Caire, ainsi que des stages dans les deux sens, des voyages d'études (cette année les étudiants en quatrième année d'architecture à l'Insa de Strasbourg ont effectué un voyage au Caire - delta du Nil - Alexandrie) et des séminaires - ateliers (certains élèves d'architecture de l'INSA de Strasbourg ont participé à une session de ce type à Alexandrie avec les étudiants de l'UFE et des étudiants de l'université d'Alexandrie - Fine Arts).

 

 

Projet collaboratif entre l'Insa de Strasbourg et l'Université Laval (Québec) dans le cadre du Fonds Franco-Québécois pour la Coopération Décentralisée (FFQCD)

projet FFQCDCe projet déposé par le pôle Alsace Energivie et par son partenaire Québec International, a été retenu dans le cadre de l’appel à projets FFQCD. Ce projet englobe du côté québécois l’université Laval, Québec International et la Société d’Habitation du Québec ; et du côté français, le pôle Alsace Energivie, l’Insa et la Région Alsace. Il prend la forme d’un travail collaboratif regroupant des équipes d’étudiants franco (Insa de Strasbourg)-québécois (université Laval) d’architectes et d’ingénieurs pour concevoir un bâtiment uni- ou multi-résidentiel à haute efficacité énergétique adapté au climat du Grand Nord québécois et aux enjeux logistiques, destiné au personnel d’exploitation des ressources naturelles et aux communautés Inuits.

 

 

Workshop Cap-Vert : tourisme durable dans l’archipel du Cap-Vert

Cap-Vert

Le projet Workshop Cap-Vert organisé par le département Architecture de l’Insa de Strasbourg, et sous la responsabilité de M. Rouby, propose la réalisation de quatre prototypes de modules d’habitation d’un village de tourisme durable au Cap-Vert. Ces prototypes ont été conçus par des étudiants de 5ème année d’architecture, dans le cadre d’un partenariat avec « Entrepreneur En Afrique » et Mme Fofana porteur de ce projet au Cap Vert.

Afin d’acquérir une sensibilisation sur les techniques et savoir-faire locaux, un groupe d’étudiant avait pour mission de partir au Cap-Vert. Lors de cette visite, les étudiants ont eu l’opportunité de visiter des constructions et de rencontrer des habitants, des étudiants, ou encore des artisans qui leur ont montré les techniques de construction traditionnelles avec les matériaux locaux.

Quatre prototypes ont ainsi été construits en bois, gabion, pierre, et pisé. Ces prototypes orientés vers une architecture énergétiquement sobre et efficace, sont inspirés de l’architecture traditionnelle et vernaculaire.

À terme, 25 unités d’hébergement seront construites près du village de Châ d’Igreja sur l’ile de Santo Antao au Cap-Vert. Elles constitueront une ressource économique valorisant le développement du village et offriront une nouvelle approche d’une construction durable et éco-responsable.

 

 

International Workshop Juillet 2013 "No man's land - no man's water"

workshopTrente-trois étudiants français, néerlandais et allemands sont réunis pour deux semaines de réflexion et de travaux autour du Rhin, à la croisée de l’art, du design, de l’urbanisme, de l’architecture et des paysages.

Organisée conjointement par l’Insa de Strasbourg, l’ENSAS (Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Strasbourg), l’ENGEES (Ecole Nationale du Génie de l'Eau et de l'Environnement de Strasbourg), l’Université de Strasbourg, l’école d’art ArtEZ d'Arnhem (Pays-Bas) et la Hochschule de Konstanz (Allemagne), avec le soutien financier de l'Union Européenne (programme éducation et formation tout au long de la vie), cette université d’été, internationale et transdisciplinaire, vise à croiser les regards et les approches autour d’un thème commun, le Rhin, « l’épine dorsale de l’Europe » comme le rappelle Anke Vrijs, enseignante au département architecture de l’Insa de Strasbourg et coordinatrice du projet.

Le Rhin, comme frontière et comme territoire, quelles identités et usages porte-t-il ? Mêlant art, design, architecture, urbanisme et aménagement, les étudiants réfléchiront aux multiples visages du fleuve et à ses enjeux et travailleront par groupe de deux ou trois pour construire un projet personnel issu d’une réflexion autour de ce thème.

L'intérêt de ces rencontres est de favoriser une collaboration internationale pour les étudiants et les enseignants, pouvant aboutir à d'autres projets communs (recherche, nouveaux partenariats Erasmus). Cette université d'été permet également aux étudiants de pratiquer les langues puisqu'ils travaillent en anglais et en allemand.

 

Politique linguistique de l'Insa de Strasbourg

 

L'Insa de Strasbourg développe une politique linguistique importante.

Des cours d'anglais sont obligatoires, afin que ses étudiants bénéficient d'un niveau B2 en fin de parcours.

L'enseignement d'une seconde langue vivante est possible (allemand et espagnol) et dans le cadre du programme DeutschINSA, le cursus "deux langues fortes" (allemand) est proposé.

Enfin, par son partenariat avec l'école des Langues et Cultures de l'Université de Strasbourg, les étudiants peuvent suivre des cours d'autres langues telles que l'italien, le portugais, le russe, le chinois, l'arabe, le coréen...