INSA de Strasbourg, Institut national des Sciences appliquées

Ecole publique d'Ingénieurs et d'Architectes

     
FORMATIONS
Recherche, Architecte, Ingénierie, Génie mécanique, Génie climatique et énergétique, Génie éléctrique, Génie civil, Plasturgie, Mécatronique, Topographie, Formation continue, Alternance
MOTS-CLES
Valorisation, Concevoir, Initier, Innover, Bâtir, Partenariat, International, Développement durable, Réseaux

Menu de navigation dans le site



Ingénieur en génie climatique et énergétique

42 diplômés par promotion. Nous formons des ingénieurs climaticiens pour le secteur du bâtiment et de l'industrie. Un ingénieur en génie climatique participe à la conception, la réalisation, la régulation, la maintenance des systèmes permettant d’obtenir le confort d’ambiance interne d’une enceinte habitable.

L’ingénieur en génie climatique et énergétique recouvre globalement la maîtrise des sciences et des techniques devant contribuer à rendre optimales les conditions de l’activité de l’homme tant au travail que durant ses loisirs pour la réalisation de climats artificiels, dans le respect du développement durable (concevoir des bâtiments à haute efficacité énergétique, valorisant les énergies renouvelables - maîtriser les consommations énergétiques - préserver l’environnement – intégrer la sécurité).

 

Les spécificités de la formation d'ingénieur en génie climatique et énergétique

Un adossement fort au milieu professionnel

Cette spécialité ayant été créée sous l’impulsion de la profession, le cursus actuel se décompose en quatre années de formation à l’Insa de Strasbourg et un dernier semestre de formation, de spécialisation et d’approfondissement, qui s’effectue dans la région parisienne, au centre de recherche et développement du comité scientifique et technique des industries climatiques (Costic).

 

La formation par l’entreprise

Tout au long des études, de nombreuses journées techniques de formation en entreprise sont organisées chez les constructeurs (De Dietrich, Viessmann, Weishaupt, Baxi…) en plus de visites d’installations sur sites et de Salons. Certaines sociétés délèguent aussi leurs ingénieurs pour faire des présentations sur des sujets ponctuels à l’école (planchers chauffants, cogénération, équilibrage...).

 

La formation par les stages en entreprise

Outre les deux stages de 3ème année (exécution) et de 4ème année (bureau d’études), les étudiants font en dernière année (S9) un stage « suivi d’un chargé d’affaires » dans une entreprise d’exploitation ou d’installation.

 

Des partenariats fructueux et pérennes

A côté de sa collaboration avec le Costic, la spécialité entretient des partenariats forts avec les structures institutionnelles et économiques que ce soit sur le plan régional ou national. Ces derniers ont conduit à la mise en place au niveau de la plate-forme Climatherm, d’une station d’essais de pompes à chaleur géothermales, de micro-cogénération, d’une « antenne gaz naturel » et de bancs d’essai dédiés au bois-énergie et au solaire (thermique et photovoltaïque).

 

Une relation forte avec la spécialité architecture

Un enseignement sur la conception thermique des bâtiments est commun aux élèves architectes et aux élèves ingénieurs de la spécialité génie climatique et énergétique.

Des projets communs sont mis en place pour initier une démarche de conception aboutissant à une haute performance énergétique des bâtiments.
Des équipes mixtes sont constituées pour répondre à des concours d’architecture.

 

Le projet de fin d’études (PFE)

Les cinq derniers mois d’études des élèves ingénieurs sont consacrés à un travail personnel de synthèse sur un thème de recherche et développement, sur un sujet d’actualité émanant de la profession. C’est une véritable «thèse d’Ingénieur» qui se déroule au Costic (Saint Rémy les Chevreuse), dans les laboratoires de l’Insa ou en entreprise. Les thématiques vont des nouvelles technologies et méthodologies associées à la climatique, à la maîtrise de l’énergie, au diagnostic, à la qualité de l’air, à la qualité de l’eau, à l’environnement, aux énergies renouvelables.

 

Double formation : architecte – ingénieur génie climatique et énergétique.

La formation d’ingénieur en génie climatique est ouverte aux architectes diplômés.

 

Formation à l'international


La spécialité génie climatique est impliquée dans des projets européens de collaboration avec des universités étrangères (allemandes, suisses…).

 

plus d'infos

 

 

Apprentissage : l'Insa de Strasbourg propose aussi une formation d'Ingénieur en génie climatique et énergétique par apprentissage ou par la formation continue (FIP). Le Centre de formation d'apprentis de l'industrie (CFAI) Alsace en assure la gestion et la responsabilité administrative. Plus d'infos

 

 

Boite à outils

Haut de page Retour accueil Page précédente Recommander Imprimer Assistance Plan du site Contact

Informations

INSA 24 Bld de la Victoire 67084 Strasbourg Cedex - tél. +33(0)3 88 14 47 00 INSA France Mentions légales Annuaire Webmail ENT RSS