Ingénieur en plasturgie

28 diplômés par an.

Objectif

En associant les compétences reconnues de l'Insa de Strasbourg, à travers son département mécanique, et celles des lycées techniques d'Alsace, dont les équipements dans le domaine de transformation des matières plastiques sont très importants, la spécialité plasturgie s'est fixé comme objectif de former des ingénieurs compétents dans la conception de produits, la conception d'outillages et leur fabrication, l'industrialisation et la maîtrise des méthodes modernes de production.

L’ingénieur plasturgiste a pour mission de concevoir des pièces mettant en œuvre des polymères, ainsi que les outillages et les procédés associés à ces pièces. Avec pour base une formation d’ingénieur mécanicien, l’ingénieur en plasturgie se spécialise sur les aspects scientifiques et technologiques liés à la conception des pièces plastiques et outillages associés. Les aspects de management associés au métier d’ingénieur font partie également de ses compétences.

 

Ainsi les plasturgistes de Strasbourg sont davantage concepteurs que transformateurs. 

Formation

Le profil de l'ingénieur spécialisé dans la transformation des matières plastiques s'appuie sur deux composantes :

  • formation d'ingénieur mécanicien
  • spécialisation en plasturgie prenant en compte l'ensemble des techniques de conception et d'élaboration d'objets en matières plastiques.

L'association de plusieurs établissements permet d'atteindre cet objectif en intégrant l'enseignement dans une structure d'ensemble comprenant schématiquement :

 

Les modules de formation commune (interne à l’école), de branche commune (interne au département mécanique)

Ils sont consacrés à la maîtrise d'outils méthodologiques visant à favoriser l'approche systémique des problèmes posés.

 

Les modules de  branches professionnelles

Ils sont consacrés à l'acquisition de connaissances scientifiques et techniques spécifiques à la profession de la plasturgie.

 

Les travaux personnels ou en groupe

Une part importante de la formation est consacrée à des travaux personnels ou en groupes. Pas moins de 6 projets jalonnent les 3 dernières années de formation :

au 6e semestre

les étudiants conçoivent une pièce plastique répondant à un nouveau besoin, fonctionnel et/ou esthétique ;

au 7e semestre

les étudiants conçoivent un outillage  industriel. Ce projet est réalisé en partenariat avec des industriel.

au 8e et 9e semestres

les étudiants conçoivent et réalisent un ensemble de pièces / outillages. Les outillages réalisés sont exploités dans le cadre de la formation aux procédés de mise en œuvre des matières plastiques. Cette dernière formation est réalisée en partenariat avec les lycées techniques. Lors de la phase de réalisation des outillages, les séances de travail se déroulent en langues étrangères.

au 9e semestre

le projet de recherche technologique, ainsi qu’un projet de simulation numérique sur la transformation des matières plastiques et/où la tenue mécanique des pièces plastiques complètent la formation.

 

Stages industriels

Les stages et projets de formation ont une durée totale de 32 semaines. Les stages ont pour objectif d’initier le futur ingénieur aux relations humaines dans le cadre de l’entreprise. Le projet de fin d’études est une étude approfondie apportant une contribution originale au développement des techniques dans des domaines liés à la spécialité professionnelle. Il permet d’éprouver la capacité du futur ingénieur en situation professionnelle et notamment ses facultés d’autonomie et d’initiative.

 

Formation à l'international

La mobilité étudiante s’inscrit dans la formation de l’INSA Strasbourg, notamment par l’apprentissage de deux langues vivantes pour les futurs diplômés de l’école, avec nécessité de passer un test de certification avec un score minimal à atteindre, et l’obligation pour tout étudiant d’effectuer un séjour d’au moins trois mois à l’étranger pendant son cursus, séjour à but culturel, scientifique, et linguistique.

Cette mobilité a pour objectif une ouverture de nos étudiants à une autre culture, indispensable pour leur future carrière professionnelle.

Des doubles diplômes mis en place avec des partenaires universitaires allemands, anglais ou américains soutiennent cette volonté d’ouverture et d’apprentissage interculturel et améliorent l’employabilité de nos jeunes diplômés.

Le service des relations internationales soutient les étudiants dans leur recherche de stage dans une entreprise étrangère.

Cette mobilité vers l’industrie étrangère est complétée par une forte demande d’échanges de nature académique (semestres de formation), notamment vers l’UE dans le cadre du programme ERASMUS ou vers le continent nord-américain (USA et Canada dans le cadre du CREPUQ). Des cours en langue anglaise et allemande sont dispensés afin de favoriser la pratique de la langue technique.

Plus d'informations

 

Contrat de professionnalisation

Les élèves-ingénieurs en plasturgie qui ont validé leur 4e année, leur période de mobilité à l’étranger et leur TOEIC et ne sont pas inscrits dans un parcours particulier (sport, arts, double cursus) peuvent faire leur 5e année sous  contrat de travail à durée déterminée (CDD) rémunéré de 12 mois, avec un statut de salarié.

Plus d'informations

 

 

L'accueil d'enseignants chercheurs étrangers

L’Insa de Strasbourg favorise aussi l’accueil d’enseignants chercheurs étrangers qui prennent part à la formation de ses étudiants en dispensant leurs cours dans leur langue d’origine, notamment dans le cadre du programme ERASMUS (Teaching Staff Mobility).

Dans le domaine de la recherche, les laboratoires de l’école accueillent tous les ans de nombreux jeunes chercheurs étrangers pour des études doctorales, notamment pour des thèses en cotutelle ou encore des stages de postdoctorat.

L’Insa de Strasbourg collabore avec certaines universités européennes dans le cadre de programmes de recherche internationaux.

 

Recherche

Le Laboratoire du génie de la conception (EA3839) de l’Insa de Strasbourg développe plusieurs thèmes de recherche dont un des secteurs d’application est la plasturgie. Des travaux sont menés sur la chaîne numérique en plasturgie, où l'influence des propriétés locales engendrées par les procédés de transformation est pris en compte dans le dimensionnement des pièces.

 Un autre axe de recherche développé à l’INSA et directement appliqué à la plasturgie est celui de la conception intégrée. Des travaux sont menés sur les méthodologies de conception et l’intégration des méthodes et outils de calcul numérique dans le domaine de la plasturgie.

Par ailleurs, la conception de pièces plastiques pour les applications médicales constitue un champ applicatif naturel pour cette spécialité. L'équipe AVR (automatique vision et robotique) du LSIIT, laboratoire de l'Université de Strasbourg associé à l'INSA de Strasbourg, développe des recherches en robotique médicale. Elles sont menées dans le cadre du pôle de compétitivité à vocation mondiale Alsace Bio-Valley.

 

Afin d'offrir la possibilité de participer aux travaux menés dans cette équipe, un module optionnel d'ouverture vers la recherche intitulé  modélisation avancée des systèmes complexes est proposé aux étudiants de 5e année de la spécialité plasturgie.

Actuellement plusieurs thèses sont en cours avec des étudiants issus de la spécialité plasturgie.

 

Débouchés

La durée de recherche d’emploi est actuellement de 0 à 2 mois. L’ingénieur plasturgiste intervient essentiellement dans l’industrie. 10% à 15% des ingénieurs poursuivent des études complémentaires. Les fonctions exercées sont principalement de trois ordres : ingénieur recherche et développement, ingénieur qualité et ingénieur méthode.

 

 

Contact

Téléphone : 03 88 14 47 06

Courriel : odile.wolff@insa-strasbourg.fr