La spécialité plasturgie forme des ingénieurs dans la conception de produits, la conception d’outillages et leur fabrication, l’industrialisation et la maîtrise des méthodes modernes de production. Il a pour mission de concevoir des pièces mettant en œuvre des polymères, ainsi que les outillages et les procédés associés à ces pièces. Avec comme base une formation d’ingénieur mécanicien, l’ingénieur en plasturgie se spécialise dans les aspects scientifiques et technologiques liés à la conception des pièces plastiques et outillages associés. Le management fait également partie de ses compétences.

Formation

Le profil de l’ingénieur spécialisé dans la transformation des matières plastiques s’appuie sur :

  • une formation de base d’ingénieur mécanicien,
  • une spécialisation en plasturgie prenant en compte l’ensemble des techniques de conception et d’élaboration d’objets en matières plastiques.

Les modules de «formation commune» (interne à l’école), de «branche commune» (interne au département mécanique) sont consacrés à la maîtrise d’outils méthodologiques visant à favoriser l’approche systémique des problèmes posés.

Les modules de  «branches professionnelles» sont consacrés à l’acquisition de connaissances scientifiques et techniques spécifiques à la profession de la plasturgie.

Les travaux personnels ou en groupe

Six projets jalonnent les trois dernières années de formation :

  • au 6e semestre, les étudiants conçoivent une pièce plastique répondant à un nouveau besoin, fonctionnel ou esthétique ;
  • au 7e semestre, ils conçoivent un outillage industriel, en partenariat avec des entreprises ;
  • au 8e et 9e semestre, les étudiants conçoivent et réalisent un ensemble de pièces et d’outillages. Lors de la phase de réalisation, les séances de travail se déroulent en langues étrangères.
  • au 9e semestre, le projet de recherche technologique et le projet de simulation numérique sur la transformation des matières plastiques ou la tenue mécanique des pièces, complètent la formation.

Moyens pédagogiques

La plateforme mécanique et le centre de ressources en sciences des matériaux et ingénierie des surfaces sont communs aux trois spécialités du département mécanique : génie mécanique, mécatronique et plasturgie.

60 % des modules sont également communs au trois spécialités.

En plus des moyens nécessaires au développement d’un projet (conception et fabrication assistées par ordinateur (CFAO) et les moyens de fabrication), les étudiants de chaque spécialité disposent de moyens spécifiques à leur futur métier.

 

Stages et Projets de fin d’étude

Les stages et projets de formation ont une durée totale de 32 semaines. Les stages ont pour objectif d’initier le futur ingénieur aux relations humaines dans le cadre de l’entreprise.

  • En fin de 1ère année : un stage obligatoire de découverte de l’entreprise (4 semaines minimum)
  • En fin de 3e et 4e année : un stage obligatoire d’application en entreprise (4 semaines minimum)
  • Pendant le 9e semestre : un projet de recherche technologique (PRT)
  • En 5e année : le projet de fin d’études est une étude approfondie apportant une contribution originale au développement des techniques dans les domaines liés à la plasturgie. Il permet d’éprouver la capacité du futur ingénieur en situation professionnelle et notamment ses facultés d’autonomie et d’initiative.

Recherche

Au cours de la dernière année du cursus d’ingénieur, les étudiants peuvent s’initier à la recherche en préparant simultanément un master recherche : sciences et génie des matériaux.

La conception de pièces plastiques pour les applications médicales constitue un des champs applicatifs pour l’équipe Automatique, vision et robotique (AVR) du laboratoire ICube. Elles sont menées dans le cadre du pôle de compétitivité Alsace Bio-Valley. Les étudiants peuvent participer aux travaux menés par cette équipe grâce au module optionnel « modélisation avancée des systèmes complexes » proposé en 5e année.

International

L’apprentissage de l’anglais, langue de communication internationale, est obligatoire pendant 9 semestres. Les étudiants peuvent se former à deux langues vivantes. Des cours en langue anglaise et allemande sont dispensés afin de favoriser la pratique de la langue technique.

Tous les étudiants effectuent un séjour à l’étran­ger de 3 mois minimum durant leur cursus, sous la forme d’un stage en entreprise ou d’un semestre de formation.

Des doubles diplômes mis en place avec des partenaires universitaires allemands, anglais ou américains soutiennent cette volonté d’ouverture et d’apprentissage interculturel et améliorent l’employabilité de nos jeunes diplômés.

Voir la liste des partenariats internationaux de la spécialité.

débouchés

L’ingénieur plasturgiste intervient essentiellement dans l’industrie. Les fonctions exercées sont principalement de trois ordres : ingénieur recherche et développement, ingénieur qualité et ingénieur méthode.

Contrat de professionnalisation

Les élèves-ingénieurs en plasturgie qui ont validé leur 4e année, leur période de mobilité à l’étranger et leur TOEIC et ne sont pas inscrits dans un parcours particulier (sport, arts, double cursus) peuvent faire leur 5e année sous  contrat de travail à durée déterminée (CDD) rémunéré de 12 mois, avec un statut de salarié.

Contacts

Xavier Cecchet, responsable de la spécialité plasturgie

Odile Wolff, secrétaire du département mécanique

03 88 14 47 06