Votre expérience est votre richesse : transformez-la en diplôme !

La validation des acquis de l’expérience (VAE) n’est pas une formation, c’est un dispositif d’évaluation qui permet l’obtention de tout ou partie du diplôme ou d’un titre.

 

PUBLIC

Le processus de VAE s’adresse aux personnes qui ont développé les compétences clés de l’ingénieur à travers leur parcours professionnel, au fil des missions qui leur ont été confiées. Autodidactes, autonomes, ces personnes sont généralement très conscientes de leur processus individuel d’apprentissage et de développement de compétences afin de s’approprier des ressources méthodologiques sans passer par une formation.

  • techniciens supérieurs dit « ingénieurs maison » (reconnaissance interne à l’entreprise)
  • techniciens supérieurs expérimentés intervenants sur des projets d’ingénierie

Conditions d’accès

Une expérience d’une durée minimum d’un an comprenant des missions d’ingénieur est requis pour être autorisé à intégrer le dispositif.

Objectifs

La démarche de VAE a pour objectif l’obtention du diplôme d’ingénieur par la rédaction et la présentation d’un argumentaire détaillé qui prouve le développement des compétences certifiées par le diplôme. Ce processus de validation est ouvert pour chaque spécialité :

Le diplôme d’ingénieur équivaut au grade universitaire de Master (bac+5), il est inscrit de droit au répertoire des certifications professionnelles (RNCP).

procédure

La validation des acquis de votre expérience passe par un exercice d’évaluation qui se déroule en 3 phases :

1- Validation de la recevabilité

Il s’agit de compléter un dossier qui fait la synthèse du parcours emploi-formation du candidat. Ce dossier est à renvoyer au centre de formation continue pour être étudié par un enseignant qui émet un avis sur la base des élément fournis. Le candidat reçoit ensuite une notification lui permettant, ou non, de passer à la phase de validation de la faisabilité.

2- Validation de la faisabilité

Objectifs

  • présenter son parcours professionnel
  • démontrer sa capacité à analyser ses propres compétences en présentant une situation professionnelle concrète (la façon dont la personne a été capable de résoudre un problème professionnel)
  • expliquer le choix du diplôme visé
  • présenter ses motivations

Pour valider la faisabilité, le candidat doit réaliser une présentation (20 minutes) devant une commission pluridisciplinaire constituée d’enseignants de l’école. A l’issue de cette épreuve, la commission statue sur la faisabilité de la démarche de VAE du candidat pour lui permettre de poursuivre en phase suivante. L’avis émis par la commission est valable 24 mois.

3- Validation du diplôme

Objectifs

  • comprendre le référentiel des compétences du diplôme visé
  • identifier les expériences professionnelles qui permettront de constituer un argumentaire
  • rédiger la demande de VAE sous la forme d’un mémoire structuré et documenté
  • soutenir son mémoire de VAE devant le jury de validation

Pour valider l’obtention du diplôme, le candidat doit faire la démonstration qu’il a pu développer les compétences ciblées par le diplôme d’ingénieur INSA dans la spécialité visée. A cet effet le candidat présente son mémoire durant 45 min, puis un échange a lieu avec les membres du jury (enseignants de l’école, professionnels du secteur d’activité). A l’issue de cette épreuve, le jury de validation peut statuer de 3 façons :

  • si le candidat a fait la démonstration qu’il maîtrise un nombre suffisant de compétences visées par le diplôme : le candidat obtient le diplôme
  • si la démonstration du candidat est jugée incomplète : le jury indique au candidat quelles sont les compétences trop faibles ou manquantes et préconise un parcours individuel de formation. Le candidat aura alors la possibilité de repasser l’épreuve en complétant sa présentation à l’occasion d’un 2e jury.

Si la démonstration du candidat est jugée insatisfaisante : le jury statue négativement sur l’obtention du diplôme.
 

N.B. : L’anglais comme langue de travail fait partie des compétences certifiées par le diplôme d’ingénieur INSA. A ce titre les candidats à la VAE doivent fournir un certificat TOEIC® (Listening and Reading)  avec un score de minimum 600 points attestant de leur niveau de maîtrise de la langue anglaise. Ce certificat est à présenter en annexe du mémoire final.

Calendrier

Réunions « information collective »

Pour se lancer dans une démarche de VAE il faut choisir la bonne certification (le diplôme le plus proche de son profil de compétences) et bien comprendre le fonctionnement du dispositif d’évaluation. L’INSA propose des rendez-vous d’informations collectives sur la procédure de VAE.

De 10h30 à 12h00 en salle E2.18 à l’INSA :

  • vendredi 8 sept. 2017
  • vendredi 6 oct. 2017, attention horaire modifié : de 9h à 10h
  • vendredi 8 déc. 2017, report au 15 déc. 2017
  • vendredi 12 jan. 2018
  • vendredi 2 fév. 2018
  • vendredi 6 avr. 2018
  • vendredi 4 mai 2018
  • vendredi 1er juin 2018 jeudi 31 mai 2018

En visio-conférence, à distance (horaire communiqué ultérieurement) :

  • jeudi 9 nov. 2017
  • vendredi 2 mar. 2018
  • vendredi 6 juil. 2018

Pour vous inscrire, adressez-nous un mail à contact.vae@insa-strasbourg.fr en précisant votre nom, prénom et spécialité de formation envisagée

Commissions de faisabilité

2017 :

  • Session 1 : Si dépôt du dossier avant le 07/02/17, passage en commission de faisabilité le 09/03/17
  • Session 2 : Si dépôt du dossier avant le 17/06/17, passage en commission de faisabilité le 06/07/17
  • Session 3 : Si dépôt du dossier avant le 11/11/17, passage en commission de faisabilité le 30/11/17

2018 :

  • Session 1 : Si dépôt du dossier avant le 05/02/18, passage en commission de faisabilité le 08/03/18
  • Session 2 : Si dépôt du dossier avant le 15/06/18, passage en commission de faisabilité le 05/07/18
  • Session 3 : Si dépôt du dossier avant le 02/11/18, passage en commission de faisabilité le 29/11/18

 

Jury final de validation

Le jury final de validation est programmé spécialement pour chaque candidat. Le délais de mise en œuvre est de 5 semaines à compter de la réception du dossier de demande de VAE (mémoire) en 7 exemplaires au Centre de formation continue.

TARIFS

 Désignation  Commentaires  Montant
 VAE frais de dossier « Recevabilité administrative » Après avoir recueillis les informations sur le dispositif, le candidat envoie une lettre d’engagement au centre de formation continue (CFC) et un chèque de 95 € pour couvrir les frais administratifs.  95 €
 3 heures d’accompagnement VAE phase 1 « Étude de faisabilité » Le candidat peut bénéficier d’un accompagnement collectif animé par un ingénieur formation. Cette action fait l’objet d’une convention mise en place par le CFC. L’action est facturée à l’organisme payeur ou au candidat selon les situations.  300 €
 10 heures d’accompagnement VAE phase 2 « Constitution du dossier de demande de VAE » Le candidat peut bénéficier d’un accompagnement individuel auprès d’un enseignant qui fait l’objet d’une convention mise en place par le CFC. L’action est facturée à l’organisme payeur ou au candidat selon les situations.  1700 €
 Présentation finale devant la commission de VAE phase 2 A la fin de l’accompagnement en phase 2, le candidat dépose au CFC son mémoire de VAE et un chèque 600€ pour permettre la constitution du jury de validation.  600 €
 Frais d’inscription à l’INSA au moment de l’examen

(Pour l’année année universitaire 2014/2015, selon l’arrêté du 12 août 2014 fixant les taux de droits de scolarité d’établissements publics d’enseignement supérieur relevant du ministre chargé de l’enseignement supérieur)

Lorsque le candidat a satisfait à l’épreuve finale devant le jury de validation, il s’inscrit à l’INSA et paye les frais d’inscription en vigueur pour l’année en cours afin de permettre l’édition et la délivrance du diplôme.  610 €

N.B. : Bien que la VAE ne soit pas une formation, elle entre dans le champ de la formation continue. A ce titre les heures d’accompagnement peuvent être prises en charge par plusieurs dispositifs de financements en fonction de la situation professionnelle du candidat (CVAE, DIF, plan de formation de l’entreprise …).

Pour plus d’informations, consultez le portail de la validation des acquis de l’expérience : www.vae.gouv.fr