La formation d’ingénieur en partenariat (FIP) est accessible sous contrat d’apprentissage (- de 30 ans) ou par la voie de la formation continue (+ de 30 ans). Les ingénieurs sont diplômés de l’Institut national des sciences appliquées de Strasbourg, spécialité mécanique en partenariat avec l’Institut des techniques d’ingénieur de l’industrie d’Alsace (Itii Alsace). Le centre de formation d’apprentis de l’industrie (CFAI) Alsace en assure la gestion et la responsabilité administrative.

Objectifs

Cette formation d’ingénieur généraliste en mécanique vise à former des cadres techniques capables :

  • de développer des systèmes mécaniques, de la définition du besoin à l’industrialisation, en passant par les phases de conception et validation
  • d’organiser, de suivre et d’améliorer les systèmes de production, en encadrant des équipes, en menant des audits techniques et en participant à la conduite du changement, garantes de la compétitivité de nos industries
  • d’encadrer et de piloter des projets industriels

Sur les 3 ans, la formation comprend 52 semaines de formation académique, et 107 semaines de formation en entreprise, dont 4 semaines minimum passées à l’étranger.

Formation en entreprise

Les périodes en entreprise sont découpées en trois phases correspondantes aux trois années de formation :

  • phase 1 (31 semaines) : faire découvrir l’entreprise  (environnement, structure, produits, objectifs, technologies, hommes, culture, etc.)
  • phase 2 (32 semaines) : préparer l’alternant à conduire des projets techniques
  • phase 3 (44 semaines) : amener l’alternant à conduire un projet complexe de manière autonome : le projet de fin d’étude (PFE)

Objectifs pédagogiques

  • 1re année (22 semaines) : valider le socle de connaissances scientifiques et technologiques liées au métier de l’ingénieur en mécanique
  • 2e année (21 semaines) : valider les connaissances générales en sciences de l’ingénieur et découverte des sciences économiques et humaines
  • 3e année (9 semaines) : valider les connaissances de bases en sciences économiques et humaines

Programme

  • sciences fondamentales : mathématiques, physique vibratoire, mécanique générale, informatique (Langage C, Visual basic, Acces)
  • sciences de l’ingénieur : construction mécanique, productique, organisation et gestion de production, matériaux, RDM, mécanique des fluides, turbomachines, hydromécanique, transfert de chaleur, thermodynamique, électrotechnique, électronique, automatique, systèmes asservis
  • sciences économiques et humaines : conduite de projet, performance industrielle (6 sigma), gestion comptable et financière, management des ressources humaines, droit, communication et conduite de réunion, allemand, anglais
  • projets : projet interdisciplinaire, projet industriel, projet de fin d’études (PFE)

Interdisciplinarité

Tout au long de leur cursus de formation, les apprenants sont amenés à travailler en équipes interdisciplinaires par le biais de projets pédagogiques et de projets en entreprise.

Organisation des études

  • rythme d’alternance école-entreprise de 15 jours
  • durée totale de formation académique : 52 semaines
  • durée totale de formation en entreprise : 103 semaines (dont 4 semaines minimum à l’étranger)

Le cursus développé par l’INSA Strasbourg, comprend :

  • 1800h de formation pour les apprentis, et 1200h de formation pour les stagiaires de la formation continue.
    • 30 à 40% des heures de formation sont consacrées aux sciences économiques et humaines
    • un projet interdisciplinaire en équipe sur la conception de système est proposé aux apprenants en 1re année (équipes mixtes mécanique et génie électrique)
    • un projet en entreprise en 2eannée permet de valider les capacités techniques
    • un projet de fin d’étude de 600h développé dans le cadre des activités en entreprise

Le projet de fin d’étude

L’alternant est placé en situation de complète responsabilité. Il doit mener à bien la mission qui lui est confiée par l’entreprise. Il s’agit obligatoirement d’un projet industriel qui doit permettre de valider conjointement les deux aspects de l’alternance : formation académique et formation en entreprise. Il se fait sous double tutorat (tuteur entreprise – tuteur pédagogique).

Le projet est une étude ciblée, qui fait appel à des connaissances scientifiques et techniques acquises en cours de formation. Les aspects organisationnels et économiques de l’entreprise sont également pris en compte.

international

Le niveau d’anglais exigé à l’issu de la formation est de 785/990 au test TOEIC.

Une expérience de 4 semaines minimum à l’étranger est réalisée au cours de la formation :

  • envoi en mission par l’entreprise signataire du contrat d’apprentissage,
  • stage dans une filiale, chez un fournisseur, ou dans un laboratoire d’une université étrangère

Débouchés

L’ingénieur généraliste en mécanique peut exercer les métiers suivants, en tant que chef de projet ou cadre technique, dans tous les secteurs de l’industrie (mécanique, aéronautique, automobile, agroalimentaire, chimie, etc.) et de l’énergie :

  • bureau d’étude : conception de nouveaux produits, de la définition du cahier des charges à la validation des prototypes
  • industrialisation : conception et mise en place de nouveaux procédés de fabrication. Définition / aménagement de postes de travail (hygiène, sécurité, conditions de travail, etc.)
  • production : mise en place de nouvelles techniques de gestion de production (Lean, etc.)
  • maintenance : mise en place d’une maintenance préventive, d’une GMAO
  • qualité / environnement : gestion de la qualité, certification / gestion des matières, de l’eau, de l’énergie, etc.

Chiffres clés de la formation (enquête insertion 2016) :

  • durée moyenne de recherche d’emploi : 0,6 mois
  • salaire brut annuel médian France : 36 k€

Les jeunes diplômés se placent dans tous les secteurs de l’industrie, mais aussi dans l’enseignement supérieur et la recherche.

Ils peuvent effectuer une thèse (convention cifre par exemple) ou en passer les concours du d’enseignant du second degré (agrégation, capes, capet).

Contacts